FANDOM


La cuisine titanienne (en titanien, Shedhénf whikvèsén) est l'ensemble des plats typiques de la Titanie.

Origines Modifier

À l'origine, l'approvvisionnement de nourriture en Titanie s'est fait par la chasse, la pêche et la cueillette. Ces activités continuent à être répandues également de nos jours sur la plupart du territoire.

Agriculture Modifier

La Titanie est une île située dans une région du monde qui ne laisserait jamais présager sa fertilité. Sa position au milieu du Gulf Stream lui a toujours permis de bénéficier d’un climat relativement tempéré, compte tenu de son emplacement géographique, ce qui se traduit par la présence de certaines zones idéales pour la pratique de l'agriculture.

Le dévloppement de l'argiculture se situe sans doute vers le IVe siècle ap. J.-C..

Les zones cultivées se concentrent dans la région des Petites et des Grandes Plaines, en Revnadie, qui représentent le bassin agricole titanien, d’où provient la quasi-totalité de la nourriture consommée sur l’île.

Rekén rigén shipvùr medhamshhos vehom Kaxénvùndt

Champs cultivés dans les Petites Plaines près de Kaxén

Au contraire, la partie méridionale (Estanie) présente une partie orientale montagneuse et à la végétation très développée (les Monts des Lions) et une partie occidentale assez aride, alors que la Skaradie occidentale, et le reste de l’île présente une végétation de type nordique, du haut-plateau de Nàth et de celui des Mùtèmér, jusqu’aux régions côtières septentrionale et orientale.

La cuisine titanienne se fondant surtout sur les fruits, les légumes et les céréales, il est vite expliqué pourquoi la plupart de la population se concentre historiquement dans la partie centrale et plate de l’île, les autres agglomérations devant leur fondation à des événements historiques particuliers.

Les produits alimentaires font l’objet de commerce depuis des siècles grâce aux Dhelànk dhùktèmér, des commerçants itinérants.

Les méthodes de conservation vont du fumage à la salaison. Une technique ancestrale prévoit de gros trous creusés dans la terre et dénommés Thepvèsén.

La pratique de l’agriculture s’est développée en Titanie de façon autonome au cours des siècles. De nombreuses études ont été menées afin de comprendre comment certains genres alimentaires, tels que le maïs ou les tomates vertes, soient arrivés ici. La conclusion la plus probable indique une liaison avec le continent américain, que si presque sûrement n’a jamais concerné les habitants et leurs cultures, elle affiche clairement son influence dans la flore, la faune et les produits de la terre.


Objets de cuisine et ustensiles Modifier

Voici les objets de cuisine utilisés en Titanie :

Le cuisinier ou la cuisinière coupent les aliments après la cuisson à l’aide du Pithvùr, car les seuls objets pour manger sont les Hadhmavèrè et le Wëpëshvér. Les premiers servent à « charger » le second, qui est utilisé pour porter les aliments à la bouche. Les droitiers tiennent les baguettes dans la main gauche et la coquille dans la main droite.

Les récipients pour boire utilisés en Titanie ont la particularité d’avoir une base plus large que l’embouchure.


Au centre de la table se situent :

  • Rëdhëshithvùrn, les essuie-mains typiques, bouillis dans l’eau après usage et disposés encore humides ;
  • des feuilles de Tagëdhvém, la sauge titanienne, un peu plus rugueuse. Les feuilles fraîches servent pour nettoyer les dents.

Produits naturels Modifier

Ce sont les principaux produits des Grandes et des Petites Plaines :

Fruits et légumes Modifier

  • Carottes
  • Choux
  • Nebikvèsén, des haricots petits et de couleur foncée
  • Nedhanvés, petite tomate verte
  • Pommes de terre
  • Noix
  • Lentilles
  • Châtaignes
  • Hawhipvèmér, courgettes blanches titaniennes
  • Échalote, originaire de la Titanie
  • Pëkeshvér, chicorée rouge très amère
  • Céleri
  • Pommes
  • Kùpvém, un fruit rouge typique de l'ouest de l'Estanie
  • Poires, uniquement dans les collines au sud du haut-plateau des Mùtèmér
  • autres fruits rouges (Sokàrvés), dans les forêts estaniennes

Céréales Modifier

Kipkervér

Une plante de Kipkervér

Substances naturelles Modifier

  • Miel, recueilli par les moines des Monts des Lions
  • Wedhbin, la gelée royale
  • Tishipvùr, une baie très fortifiante, consommée surtout pendant la périodes des Racines de la vie .
Tishipvùrn

Des baies de Tishipvùr

Viande Modifier

Selon le principe du Kànsvùr, la viande est très peu consommée en Titanie.

Shegtèrè

Des chevaux titaniens à la limite entre les Grandes Plaines et les Mùtèmér

Poissons Modifier

Selon le principe du Kànsvùr, le poisson est très peu consommé en Titanie.

  • Morue
  • Crevettes
  • Saumon
  • Harengs
  • Merlan
  • Thon
  • Crabes

Plats et produits dérivés Modifier

À base de céréales Modifier

Shëmvhvér

Un Shëmvhvér dans le haut-plateau de Nàth

À base de légumineuses Modifier

Produits gras Modifier

Soupes Modifier

Tout repas en Titanie commence par une soupe (tit. Hëmpéshvér).
Toutes les soupes contiennent du céleri, de l'échalote et du persil, et dans plusieurs cas on peut y ajouter du riz blanc.

À base de fruits Modifier

  • Kamshénf ranvèmér
  • Wëpimvùr, confiture de baies de kùpvèmér, dont le goût ressemble à celui de la framboise
  • Tikén sokàrvés, fruits rouges séchés.

À base de légumes Modifier

À base de poisson Modifier

À base de viande Modifier

  • Mipén kapshvém, viande de kaptér séchée et fumée.

Boissons Modifier

Boissons à base de Kàshvùr Modifier

Kàshvùr

Un buisson de kàshvùr (avec ses fleurs jaunes) près de Kathnish

Le Kàshvùr est un buisson typique de l'Estanie du sud, en particulier de la région de Kathnish, dont les feuilles vertes sont utilisées en infusion, comme suit :

  • Tikén kàshvùr, une infusion de feuilles de kàshvùr séchées, semblable au rooibos sudafricain, favorisant la détente et utilisée pour la méditation ;
  • Lishtén kàshvùr, une infusion de feuilles de kàshvùr presque fraîches, semblable au thé rouge post-fermenté chinois Pu-erh, légèrement excitant. Il se boit surtout le matin pour le petit déjeuner ;
  • Snishvés napvénm, littéralement le « sourire de la mort », consommé lors de la Nuit des nuages qui courent, obtenu par l’infusion des pétales des fleurs de kàshvùr (en titanien, Lishtén kàshvùr, v. ci-dessus) ;

Autres infusions Modifier

  • Jolkénvém, thé de menthe typique de l’Estanie, de la Skaradie et des Monts de Nàth ;
  • Hepithvùr, le café d’orge, en infusion « à la turque ». La variante printanière, au goût plus doux, est également connue comme Vhëpvér Nuvàpténmt, le don de Nuvàp, car elle pousse pendant la première partie de l’année du soleil. C’est une boisson exclusivement conviviale, consommée à n’importe quel moment, mais toujours avec quelqu’un ;
  • le café (tit. Kàvè) a été introduit en Titanie au XVIIIe siècle, grâce aux échanges commerciaux avec les Irlandais, et il est vite devenu une boisson très prisée et consommée surtout après le repas soir en alternative au Mashvém. Des petites cultivation de café de montagne sont présentes sur le haut-plateau des Mùtèmér ;
  • Hetlishvùr, sans doute la boisson la plus consommée sur l’île, obtenue de l’infusion « à la turque » des feuilles séchées et des rameaux du buisson du même nom, au saveur très amer.
Hetlishvùr

Des buissons (plats) de Hetlishvùr dans les Monts de Nàth

Boissons alcoolisées Modifier

  • la bière (tit. Bjér) de wosvér (brune) ou de dhewàk (claire), très probablement importée d’Irlande. Sa production se situe surtout en Skaradie, qui a subi une certaine influence de l’île cousine, dans la région de Hèinksén. Sa production s’est étendue au cours du XXe siècle également à la région de Kithishés ;
  • Jus de kùpvèmér (Dhekvés kùpvùnmér) ;
  • Mashvém, le moût de kùpvèmér, de couleur blanche et plus ou moins dense, ayant un degré d’alcool entre 10° et 15°, typique de l’après-repas du soir ;
  • Tekim, eau-de-vie obtenue du riz blanc titanien (Whimkén pethvés), typique de l’après-dîner du pergepvés, au degré d’alcool d’environ 30°.


Notes et références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.