FANDOM


La Napkidh est la région la plus occidentale de Titanie.

Cette région, habitée par des gens romantiques et toujours projetées vers la mer, est représentée par un oiseau.

Étymologie Modifier

Le terme Napkidh pourrait dériver des deux racines titaniennes anciennes Nap-, se référant à la mer, et Kidh- indiquant un liquide (cf. titanien moderne « napvér » et « kidhén » respectivement).

Cependant, à part ce renvoi à la mer, l'origine de ce toponyme reste assez obscure, tout comme celle de la quasi totalité des autres toponymes titaniens.

Géographie Modifier

La plupart de la population du Napkidh habite la côte, ce qui témoigne de la forte tradition maritime et commerciale de cette région.

Un relief presque inhabité, le haut-plateau des Mùtèmér, occupe la partie centrale.

Histoire Modifier

Le Napkidh est une région qui présente une division de type culturel entre le nord et le sud.

Aujourd'hui la capitale de l'entière région est Nenakidh, alors qu'en réalité elle n'en représente que la partie septentrionale de tous les points de vue, de l'architecture aux coutumes.

Fondée avant la période viking, c'est à cette époque que Nenakidh a grandi, suivant le développement de la ville côtière « jumelle » de Kimshir, le « pont vers le nord » (Hérn mepvém hemhom hélshimrëpshvond), et étendant son influence commerciale à toute la région.

Pour cette raison, elle a acquis par la suite le statut de capitale régionale, qui appartenait auparavant de façon non officielle à Kithishés.

Il est important de noter que le Napkidh est la seule région titanienne qui ne comporte traditionnellement aucune ville capitale.

L’héritage de l’époque viking dans le nord se reflète clairement encore aujourd’hui dans les mœurs, la cuisine et l'architecture du Napkidh du nord, aussi bien que les relations toujours actives avec l’Islande.

La fondation du port de Nëdhem est beaucoup plus ancienne et cette ville a subi moins d'influence viking au cours des siècle.

Le haut-plateau des Mùtèmér a pour chef-lieu le village de Radhén et se caractérise par un des quatre monastères titaniens, qui se situe à peu près dans le centre géographique, et par les ruines de la cathédrale des Mùtèmér, dans la partie nord-orientale.

Le sud présente le port de Kithishés et le village côtier de Whepim, qui partagent avec le nord une forte tradition marine, mais présentent en même temps des caractéristiques culturelles beaucoup plus semblables au reste de l'île et en particulier à l'Estanie.

Économie Modifier

Événements Modifier

Notes et références Modifier