FANDOM


Le Shàrim (3e décl. inanimé) est le mot par lequel les Titaniens définissent le ciel.

Étymologie Modifier

Le mot Shàrim signifie « mirage » en ancien titanien[1], pour confirmer l’idée selon laquelle il est insaisissable par les êtres vivants d’ici-bas.

Description Modifier

Le Shàrim est localisé dans le ciel, où les étoiles brillent la nuit : elles représentent les Hëmenvèrè. Le Shàrim est conçu comme un lieu abstrait. Sa création, décrite dans le Livre du Nàth, est de type apocalyptique, dans le sens qu’il est révélé aux habitants d’ici-bas, qui n’avaient jamais songé à son existence auparavant à cause de l’obscurité qui régnait sur la Terre et de leur cécité à l'époque des disparus. Avant de sa création, les être vivants tout simplement se dissolvaient.

Il représente le lieu de la connaissance acquise, du Kematvém absolu, de la stabilité éternelle. Ainsi s’explique-t-il le sens de la vie dans la conception du Dhàwkàn : le but est d’observer la nature, de la connaître et de ne pas l’endommager. Les Hëmenvèrè du Shàrim contemplent du haut le monde d’ici-bas pendant la nuit, pour se reposer ensuite pendant le jour.

Notes et références Modifier

  1. En titanien moderne : Sharemvés.