FANDOM


Les Vêtements (costumes) titaniens (en titanien, Hosénf vhàpvèrè) présentent des caractéristiques communes partout dans l'île.

Tissu Modifier

Les Titaniens sont renommés pour les couleurs très vives de leurs vêtements, ce qui témoigne d’une attention toute particulière réservée aux tissus.

Le tissu titanien est fait pour la plupart en laine de Kaptér, recueillie surtout par les enfants au printemps, lorsque ces animaux la perdent naturellement, et filée de manière traditionnelle à l’aide d’un fuseau simple (en titanien, Rushvém).

Il existe toutefois une production en tissu de chanvre (Kewishvùr), concentrée dans la partie occidentale de l’île, dans les régions de Radhén, Kaxén et Repnàg, selon le processus largement répandu dans le monde entier de rouissage (macération), broyage, teillage (séparation des fibres textiles) et peignage (activité consistant à démêler et à diviser la filasse de chanvre à l'aide d'un séran, une sorte de brosse métallique, dont l’homologue titanien est appelé simplement Skùwhvém, « brosse »).

Les décoration des tissus reprennent des thèmes traditionnels assez sinmples de leur région de provenance.

L’activité du filage de la laine ou du chanvre est confié surtout au hommes, tandis que les femmes s’occupent principalement de la couture.

Description générale Modifier

Les vêtements quotidiens se différencient nettement de ceux qui sont utilisés pour la chasse, qui bien évidemment ne doivent pas attirer l’attention des proies.

À la base se trouve toujours une sorte de maillot de tissu parfois rembourré en laine et dénommé Shmànvér, et une sorte de caleçon unisexe appelé Hitkimvùr.

Pour le froid, aussi bien les hommes que les femmes portent un foulard coloré autour du cou, appelé Kishàr.

Un sac nommé Dhimkén est souvent porté en bandoulière, auquel est fixée la lance appelée Dùshlà.

Une caractéristique commune du costume titanien est la présence des franges, appelées Trishvèsén.

Les mariés portent des bandes en cuir (en titanien, Kàdhvér) sur les avant-bras appelées Tshùdhkénf.

Après le Grand abandon, chaque Titanien(ne) porte un Hamèshik hékstè whuménf tigvùrdn, c’est-à-dire le « bracelet des bons signes » ou « des bons rêves » , en cuir ou en tissu.

Tenue féminine Modifier

La tenue féminine se compose d’un Shmànvér long jusqu'au-dessus du genou. Des lacets (Whàpedhvèrè) élastiques sont insérés dans le tissu pour le faire adhérer au corps. Il présente une couleur de base avec des décorations multicolores appelées Shepikvér et des colliers de pierres travaillées et/ou des coquilles (Nikàrvés). Il se noue à la taille avec une bande de petits lacets (un Këthvér), dont le motif reprend le Dùshtivém de la propriétaire.

Këthvér

Pour la saison chaude, les filles et les femmes portent un Kapshén shmànvér (litt. « Shmànvér court »), ressemblant à une chemise longue jusqu’à la taille, fermée par deux bandes que l’on noue sur le flanc droit, avec des lacets (Whàpedhvèrè) sont insérés dans le tissu pour le faire adhérer aux seins et au ventre. Il se combine avec une jupe, le Vàdvér, courte ou longue, nouée à la taille par un Këthvér.

Pour le froid, les filles et les femmes peuvent porter des chaussettes appelées Shùkvèmér colorées.

Les filles recueillent leurs cheveux avec des nattes, les Shpeklivùrn, ou bien en une queue de cheval sur la partie haute de la nuque à l’aide d’une bande-ruban appelée Pùshikvés. Cette coiffure s’appelle Dhwàn, elle est très diffusée, mais beaucoup de filles et de femmes quand-même ne lient pas leurs cheveux.
Très souvent, pour lier leurs cheveux elles utilisent des rubans colorés appelés tout simplement Whàpedhvèrè (= lacets), dont les couleurs marquent leur provenance ou leur état d'esprit.

Le survêtement pour le froid est le Kàdhvés, une sorte de poncho avec des manches formées par une coupure latérale transversale.

Tenue masculine Modifier

La tenue masculine se caractérise par un vêtement unique porté au-dessus du Shmànvér, long jusqu'au genou et appelé Kirsùpvés. C’est un survêtement légèrement ample, long jusqu’à la moitié des cuisses, fermé sur le flanc gauche avec un gros bouton en ivoire, appelé Wàkvér, et ceint à la taille par le Dùshtivér.

Les hommes portent plus rarement des Shùkvèmér.

Souvent les hommes aussi lient leurs cheveux en une queue de cheval, appelée Sigvés, avec un Pùshikvés.

Notes et références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.