FANDOM


Cet article présente les villes (en titanien, Wélvés) de Titanie.

Description Modifier

La langue titanienne ne fait pas de différences entre les villes et les villages, qui sont définies par le même mot, Wélvés. Ils partagent plusieurs traits communs.

Il faut souligner également que les villes et villages ont tous une histoire très ancienne, car la date de fondation de la plupart d'entre eux n’a pas pu être définie avec exactitude. Les experts ont formulé une hypothèse selon laquelle les principales villes d’aujourd’hui correspondraient aux établissements des premiers habitants de l’île, tandis que des villages auraient été construits ensuite au fur et à mesure que les villes s’élargissaient. La géographie anthropique actuelle aurait par conséquent été déjà esquissée aux environs du IVe siècle ap. J.-C., n'affichant par la suite qu’un élargissement constant et très lent.

Il s'agit de complexes architecturaux assez simples, composés généralement de katvèmér au centre ville et de kàdhirvèrè dans la périphérie, dont le développement ne suit aucun critère spécifique pour ce qui concerne l’aménagement des édifices et des rues.

Parmi les éléments présents de façon constante dans toutes les villes et tous les villages, nous citons les temples (Kemshirvér), un ou plusieurs, véritables symboles de l’importance du Dhàwkàn dans la mentalité titanienne et de la notion de société unifiée qui en dérive, et les puits (Shùlvém).

La plupart des villes et des villages situés sur la côte nord, fondés par les Vikings ou ayant subi leur influence, privilégient le bois comme matériau de construction. Des maisons en bois peuvent se trouver en Skaradie aussi. Des édifices colorés en style scandinave sont présents à Thëgwisén et à Kimshir.

Villes capitales Modifier

Par Villes capitales on entend les chefs-lieux des cinq régions de Titanie :

Toponymie Modifier

Il n'a été possible de définir l’origine que d’une partie réduite des noms des villes et des villages titaniens :

  • Hèinksén : ce centre n’a reçu un nom que lorsque le fleuve Gilmesh a été creusé et que ses dimensions ont commencé à devenir plus importantes que celles d’un petit village côtier du golfe. Le nom dériverait de celui du fleuve principal, le Hiksér, tandis que tous ces toponymes dérivent du mot titanien ancien « Héiksvér », qui signifie « eau ».
  • Wekesh : de l’ancien titanien « wikén » = ancien, vieux, et « keshvés » = ville, car il s’agit de l’un des centres habités les plus vieux de l’île.
  • Nokértwél : du gaélique irlandais « an cathair nua » = la nouvelle ville, où les mots auraient été inversés par les Titaniens, qui ne connaissent pas le gaélique et qui tendent à placer l’adjectif avant le substantif, plus le suffixe « -wél », du gaélique « baile » = ville, qui remplacera lentement le mot titanien ancien keshvés, pour donner le mot wélvés, qui désigne une ville ou un village en titanien moderne.
  • Kimshir : bien que ce toponyme semble dériver du mot kemshirvér = temple, il est assez peu probable que ce soit ainsi, car ce petit port sur la mer du nord a été fondé par les Vikings au IXe siècle.

Notes et références Modifier